Accueil Navigation principale Contenu principal Formulaire de contact Formulaire de recherche
JURA Management AG
JURA Management AG
JURA Management AG

JURA CEMENT investit dans la sécurité de son approvisionnement énergétique

23.02.2021

La société Jura-Cement-Fabriken AG (JCF) remplace les anciennes lignes électriques aériennes qui alimentent son usine de Wildegg/AG par des raccordements au réseau enterrés. Les riverains bénéficieront ainsi d’une vue sans obstacles et d’un rayonnement électromagnétique en baisse. En outre, les nouvelles lignes sont un gage de sécurité, dans la mesure où elles permettront d’éviter les incendies, les chocs électriques et les arrêts de production.

 

Solarpanels Jura Cement Wildegg 310

Le ciment et l’électricité, ces éléments indispensables dans le monde

Depuis 1890, JCF produit du ciment dans sa cimenterie de Wildegg et livre ce précieux liant dans l’ensemble de la Suisse. Mélangé à l’eau, au sable et au gravier, le ciment permet d’obtenir l’un des matériaux les plus consommés sur la planète: le béton. Tunnels, bâtiments, ponts et routes – le béton est un matériau de construction incontournable. Sans béton, plus rien ne fonctionne. Sans électricité non plus: lorsque le courant n’arrive pas, tout s’arrête – et en l’occurrence, dans le cas de JCF, la cimenterie.

JCF mise sur des énergies de substitution

Grâce à ses procédés de production innovants et durables, l’usine JCF de Wildegg est la cimenterie la plus moderne et exemplaire de Suisse. Elle investit sans cesse dans des nouvelles infrastructures et des processus novateurs, mais également dans le domaine de son approvisionnement énergétique: ainsi, dans ses fours de calcination, JCF emploie aujourd’hui environ 90 % de combustibles de substitution en lieu et place du charbon. Les toits de l’usine, quant à eux, produisent de l’électricité «verte». L’installation photovoltaïque de 7 400 m² produit annuellement environ 1 100 MWh, soit la consommation annuelle d’à peu près 500 ménages. Une partie de la chaleur dissipée en production est également utilisée comme source d’énergie, et alimente en chauffage urbain plus de 50 propriétés et la piscine de Wildegg, tandis qu’une autre partie est exploitée depuis 2017 afin de produire de l’électricité à hauteur de 10 000 MWh par an.

Brand Strommast

Trois incendies en cinq ans

Malgré tout, JCF ne peut pas se passer totalement du courant traditionnel fourni par les «prises électriques». Jusqu’à présent, l’usine était raccordée à la sous-station de Wildegg par des lignes aériennes. En cas de sécheresse, le courant qui transite par les câbles peut provoquer l’inflammation des poteaux en bois via les dénommés «courants de fuite» qui passent par les isolateurs. Au cours de ces cinq dernières années, JCF a été confronté à pas moins de trois incendies de ce type, ce qui a représenté beaucoup de travail pour les sapeurs-pompiers régionaux de Chestenberg et les pompiers d’entreprise de JCF. De plus, les interventions pour éteindre ces feux ont suscité à chaque fois beaucoup d’agitation, et entraîné la fermeture de plusieurs routes à Wildegg. 

Plus de sécurité et une vue imprenable grâce à l’enfouissement du réseau

Au début de l’année, Axpo a fait passer le réseau haute tension de Wildegg de 50 kV à 110 kV, et JCF a alors profité de l’occasion: en coopération avec AEW, l’entreprise a donc installé des transformateurs dernier cri, et a mis en place un nouveau raccordement au réseau enfoui pour la connexion du site. Les anciennes lignes aériennes seront donc supprimées le plus rapidement possible. La sécurité au travail et la protection de la santé ont toujours fait partie des premières priorités de JFC. Entièrement isolés, les nouveaux raccordements ne provoqueront plus d’incendies et préviendront les chocs électriques. Depuis février 2021, la population profite donc d’un rayonnement électromagnétique en baisse et d’une vue sans obstacles. Et les sapeurs-pompiers locaux seront désormais moins sollicités, espérons-le!